Mon nom est Elitsa Marielle et je suis la réalisatrice du film Matin Brun. Je vous présente mon film, après trois années de formation de réalisation à l’école Factory International Film School à Lyon.

Synopsis

Oscar et son meilleur ami Charlie passent le plus clair de leur temps accoudés au bar ou à se prélasser au soleil. Leur quotidien est bouleversé par l’émergence d’un nouveau régime politique, l’État Brun. Les deux hommes se conforment à ces nouvelles lois, afin de conserver leur routine bien ancrée dans leur quartier. Mais les mesures s’accumulent et menacent d’altérer leurs vies à jamais.

La nouvelle

Le film « Matin Brun » est une adaptation de la nouvelle de Franck Pavloff, écrivain français d’origine bulgare. Publiée pour la première fois en 1998, elle devient très populaire en France lorsque le front national arrive au second tour des élections présidentielles. Ce court texte s’est imposé comme une véritable force de contestation pour ses lecteurs. Franck Pavloff signe en quelques pages une satire aussi puissante que belle, sur la montée sournoise des régimes politiques extrêmes et pose la question « Sait-on assez où risquent de nous mener collectivement les petites lâchetés de chacun d’entre nous ?»

La naissance du projet

Elitsa Marielle – Réalisatrice

« Lorsque j’ai rencontré Franck Pavloff pour la première fois j’étais encore au lycée. Cette rencontre ainsi que la découverte de la nouvelle m’ont profondément touché et sont restées gravées dans ma mémoire depuis.
Ainsi, adapter la nouvelle de Franck Pavloff dans le cadre de mon projet de fin d’études en réalisation, s’est imposé comme une évidence. Plus je travaillais sur le film, plus je voyais la nécessité de raconter cette histoire aujourd’hui et aborder ce court-métrage en tant que résonance aux actualités – la montée des extrêmes, que ce soit dans les pensées, dans les mots, dans les décisions et les actions… »

Le film

Le défi du film est d’adapter et de transmettre la force de la nouvelle dans ce
court-métrage, de maintenir cette efficacité sans tomber dans un drame moralisateur. Le film fait appel à la force de la poésie et puise ses inspirations dans les œuvres des réalisateurs comme Emir Kusturica, Federico Fellini et Roberto Begnini.
« Matin Brun » est donc un film mêlant le politique et le poétique.
Les personnages de ce film sont tous profondément partagés entre ignorer pour protéger leur « petit » confort quotidien, et leur envie d’agir face aux changements.